Copyright © Daniela Lorini All rights reserved

Le chant des vers

TypeInstallation sonore
ANNÉE2019
COORDONNÉES41.908721, 12.474869

Le chant des vers fait le choix d’une observation  éco-acoustique des sols afin d’examiner l’impact des différentes perturbations anthropiques : intrants chimiques, déchets industriels, métaux lourds, nuisances sonores, etc. sur la biodiversité de la région des Hauts-de-France.

Ce travail, mené entre avril et novembre 2019, prend la forme d’une collaboration art et science. Bien qu’il s’appuie sur les relevés des laboratoires partenaires et s’inspire d’un protocole de recherche scientifique, il ne recherche pas la démonstration. Il propose plutôt des ponts entre ces discipline afin de susciter des curiosités réciproques, d’inspirer des déviations par rapport à des normes supposées et, peut-être, quelque part, contribuer à faire progresser le cheminement de la pensée.

Les résultats de ces échanges interdisciplinaires donne naissance à une installation immersive de 24 haut-parleurs et vibrateurs disposés sur les paroies d’une spirale de 300 x 300 x 300cm qui renferme cinq troncs d’arbres sculptés. De ces derniers émanent des sons de surface enregistrés depuis l’intérieur du sol. Dans l’espace clos ainsi créé résonnent également cinq compositions sonore imaginées à partir d’enregistrements de terrain et d’enregistrement en chambre anéchoïque. Ces relevés proviennent de différent sites de la région des Hauts-de-France choisis pour leurs différences dans les taux de pollutions chimiques et/ou sonores qu’ils présentent : une ancienne métallurgie, un champ d’agriculture conventionnelle, une prairie adjacente à une autoroute à 6 voies, une prairie abritant une grande diversité biologique et un champ d’agriculture biologique. L’immersion nous plonge alors au coeur d’un vaste monde fascinant et pourtant ignoré bien que directement situé sous nos pieds. 

Mortagne du Nord

Prairie à Colchiques

Photo © David Ayoun
Photos © Delphine Lermite