Par delà le tropique du soleil

Combattant ayant fait partie des chemises rouges de Garibaldi, l’armée qui unifia l’Italie, Domenico Lorini fut surtout un scientifique qui s’intéressa très tôt aux propriétés curatives des plantes médicinales du « Nouveau Monde » et plus particulièrement la coca à partir de laquelle il parvint à extraire un élixir qui pourrait bien être encore mondialement consommé aujourd’hui comme boisson. Digne d'un roman familial, l'histoire de mon ancêtre est pourtant semblable à beaucoup d'autres, inconnues mais que j'ai pu entrevoir dans des lettres de l'époque. J'ai donc pris le parti de les mélanger, de les confondre et de m'y perdre comme on le ferait dans un rêve, en embrassant le réél et le fantasmatique, l'Histoire et la fiction, "l'ordre" du passé et le tumulte de l'avenir.

Au marché aux puces de la Porta Portese, Rome, 2019    

Je continue toutefois à incorporer une dimension scientifique à ma recherche. Pas de sciences dures  ici mais une ouverture aux sciences humaines et à l’Histoire. À Rome, j’ai collaboré avec un Docteur en Histoire spécialiste de l’Italie du XIXe siècle. Il m’a guidée dans ma collecte d’archives et aiguillée sur un protocole de recherche lequel m'a permise d'évoluer dans les méandres de la bibliothèque nationale de Rome.

Encore présente dans certaines communautés d’Amérique du sud, l'oralité est une manière très efficace de se connecter au passé. C'est pour cela que j'opte ici pour la parole et des sons plutôt que pour une narration documentaire par exemple. L’image et le son sont étroitement liés dans ce travail. Alors que les images suscitent la rêverie, la composition sonore cherche à transporter dans l’espace et le temps. De ce fait, l’image, bien qu’en mouvement, bougera très peu alors que la composition sonore circulera librement dans tout l’espace qu’occupera l’installation.

Avec le soutien de
Avec la collaboration de
  • Marco Cristante, PhD en Histoire Contemporaine, Rome - Italie